Publié le 13 Février 2012

Courez comme vous récupérez

Au-delà de 4 à 6h d'effort vous entrez dans le monde de l'ultra-endurance. Et figurez-vous que vous êtes de plus en plus nombreux à faire partie de ce monde. Comme s'il allait de soit de courir 4h, 6h voire 24h ! Comme s'il était donné à tous d'arriver sereinement et de repartir guilleret après quelques jours de récupération ! En dépit de ses extraordinaires capacités d'endurance, l'homme peut être très affecté par des efforts aussi longs et intenses. D'où l'idée d'aller voir ce qui se passe après. Après quoi ? 24h de course pardi!

  • Résultats

Trois jours après la course, les douleurs perçues et l'état général de stress commencent à diminuer. Il n'empêche que les athlètes déclarent manquer d'énergie durant 2 semaines suivant l'épreuve. Plus encore, 3 semaines sont nécessaires pour que la fatigue perçue diminue significativement. Même la dimension sociale (rencontres…) est affectée. Courir aussi vite que possible durant 24h n'est pas rien. Vous vous en doutiez, les chercheurs l'ont montré.



T. Leti, C. Gindre

Référence

M. Nicolas et al. Psychology of Sport and Exercise 12 (2011) 368 - 374. 

Voir les commentaires

Rédigé par Thomas

Publié dans #Données scientifiques

Repost0